This content is not available in your region

Pétrole : 4.000 emplois condamnés chez BP

Access to the comments Discussion
Par Anne Glémarec  avec REUTERS, AFP
Pétrole : 4.000 emplois condamnés chez BP

BP vient grossir la facture sociale de la chute des cours du brut. Le groupe pétrolier britannique va supprimer 4.000 emplois au moins dans le monde d’ici fin 2017, dont 600 en Mer du Nord.

Produire un baril de Brent coûte entre 20 et 25 dollars. Son prix de marché flirtait avec les 30 dollars ce mardi et les analystes sont pessimistes. “ Je pense qu’on peut s’attendre à ce que le baril tombe à 20 dollars, tout l’indique. Je pense que ce sera dans ces eaux-là. Et c’est un niveau auquel l’Arabie saoudite et les producteurs du Moyen-Orient vont avoir un peu plus de mal à rentabiliser leurs réserves, et pas seulement l’extraction,” estime notamment James Hughes, chef analyste marché chez GKFX.

Le FMI l’a reconnu ce mardi, la courbe n’est pas près de s’inverser. La chute des cours est entretenue par les anticipations de baisse de la demande chinoise. Et en dépit de l’excès de l’offre, les producteurs, OPEP en tête, pompent à tout va pour préserver leurs parts de marché.