Séoul appelle la Chine à prendre des mesures fermes contre Pyongyang

Séoul appelle la Chine à prendre des mesures fermes contre Pyongyang
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce matin, des militaires sud-coréens ont effectué des tirs de sommation contre ce qu'ils pensaient être un drone nord-coréen, qui a franchi la frontière sur quelques dizaines mètres.

PUBLICITÉ

La tension reste vive à la frontière entre les deux Corées. Ce matin, des militaires sud-coréens ont effectué des tirs de sommation contre ce qu’ils considèrent être un drone nord-coréen, qui a franchi la frontière sur quelques dizaines mètres, avant de rebrousser chemin.

Ce nouvel incident intervient une semaine après que Pyongyang a affirmé avoir réussi son premier test de bombe à hydrogène, suscitant la colère et l’inquiétude de Séoul, qui en appelle à la Chine. Pour la présidente sud-coréenne, Pékin, qui a condamné cet essai, doit désormais adopter des sanctions contre son allié. “La Chine sait que si sa détermination ne se traduit pas en actes effectifs, nécessaires, nous ne pourrons pas empêcher un cinquième, voire un sixième essai nucléaire, et nous ne pourrons pas garantir la paix et la stabilité dans la région. J’espère que le gouvernement chinois ne permettra pas que la situation sur la péninsule coréenne se détériore davantage’‘, a déclaré Park Geun-Hye.

La Corée du Nord ne cesse de multiplier les provocations. Samedi, la télévision officielle diffusait les images d’un nouveau tir de missile balistique depuis un sous-marin, sous les yeux de son leader Kim Jong-un. Mais il s’agirait d’un montage selon des experts, qui ont également mis en doute les affirmations de Pyongyang sur le premier test réussi de bombe H.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pyongyang assure avoir réalisé un essai de missile balistique

Kim Jong Un ordonne à son armée d'anéantir les Etats-Unis en cas de provocation

La Chine enlève ses propres citoyens sur le territoire de l'UE pour les forcer à rentrer en Chine