Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Créances douteuses italiennes : accord entre Rome et Bruxelles

Créances douteuses italiennes : accord entre Rome et Bruxelles
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après un an de négociations houleuses, un accord a enfin été conclu entre Rome et la Commission européenne sur les créances douteuses des banques italiennes. Chaque établissement va pouvoir créer sa “bad bank”, pour y transférer ses crédits toxiques. Ces entités séparées bénéficieront d’une garantie publique au prix du marché pour aider les banques à se débarrasser de ces actifs dégradés. Le tout sera supervisé par la Commission européenne.

Les créances douteuses des banques italiennes s‘élèvent à 200 milliards d’euros. Rome estime qu’une fois leur bilan épuré, les banques recommenceront à prêter, ce qui dopera la croissance.