EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Danemark : Ai Wei Wei s'insurge contre la politique d'immigration

Danemark : Ai Wei Wei s'insurge contre la politique d'immigration
Tous droits réservés 
Par Ariane Tilve avec Agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le plus célèbre des artistes chinois ferme une exposition à Copenhague pour protester contre la réforme controversée de la politique d’asile du

PUBLICITÉ

Le plus célèbre des artistes chinois ferme une exposition à Copenhague pour protester contre la réforme controversée de la politique d’asile du Danemark. Une réforme qui permet notamment aux autorités de saisir les biens des réfugiés. Inacceptable pour le plasticien, particulièrement engagé aux côtés des migrants. Une décision courageuse et symbolique, saluée par le propriétaire de la Fondation où il exposait.

“Il est maintenant l’une des voix les plus entendues de par le monde, et il utilise cette voix. Je pense que c’est très bien”, concède Jens Faurschou, propriétaire de la Fondation Faurschou.

Contre une loi sur l’immigration qui permet la saisie des biens des migrants, Ai Wei Wei prive le Danemark d'expo https://t.co/pTRvBObYRJ

— colporteur (@clprtr) 27 Janvier 2016

Dissident chinois traqué par les autorités, Ai Wei Wei a fini par s’installer en Allemagne. Solidaire des migrants, il s’est déjà rendu à Lesbos où il veut construire un mémorial pour ces demandeurs d’asile morts en essayant de rejoindre l’Europe.

#AiWeiwei veut ériger un #mémorial aux #migrants à #Lesbos via lemondefr</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Art?src=hash">#Art</a> <a href="https://t.co/YoaaOWZgiB">https://t.co/YoaaOWZgiB</a></p>&mdash; AKiha✏️ (Anieska) 2 Janvier 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

5 500 demandeurs d'asile se retrouvent bloqués entre Norvège et Russie

Danemark : le Parlement vote la réforme décriée du droit d'asile

Danemark : les ONG alarmées par la réforme du droit d'asile