Les nageurs mexicains restent au bord des bassins

Les nageurs mexicains restent au bord des bassins
Par Vincent Ménard avec REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Tous les nageurs mexicains sont privés de compétition jusqu‘à nouvel ordre, peut-être même jusqu’aux Jeux olympiques de Rio. Une sanction prise après

PUBLICITÉ

Tous les nageurs mexicains sont privés de compétition jusqu‘à nouvel ordre, peut-être même jusqu’aux Jeux olympiques de Rio.

Une sanction prise après le retrait de Guadalajara qui devait organiser les Mondiaux-2017, mais qui a renoncé pour raisons budgétaires.

La Fédération internationale a donc décidé de suspendre le Mexique et lui a infligé une amende de cinq millions de dollars.

Kiril Todorov est le président de la Fédération mexicaine de natation : “Ils savent bien à la Fédération internationale que nous ne pouvons pas payer cette somme. Que gagnent-ils à nous suspendre ? Rien du tout. Ils peuvent juste faire pression sur le gouvernement mexicain à travers les athlètes mexicains, et c’est ce qu’ils font.”

#SportsGovernance FINA 'temporarily suspends' Mexico swimming federation: That move is to comply with… https://t.co/fBCXc0JfM8#CorpGov

— Corporate Governance (@ToGovern) January 31, 2016

C’est finalement à Budapest que se disputeront les prochains championnats du monde.

Les éditions 2019, 2021 et 2023 auront lieu respectivement à Gwanju, Fukuoka et Doha.

#Fukuoka and #Doha to host 2021 & 2023 FINA World Championships – https://t.co/eafrO4M8Wo#FINA#FINAworldspic.twitter.com/rKZVKtfxqH

— FINA (@fina1908) January 31, 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Riner, Malonga et Tolofua en finale au Grand Slam d'Antalya

Grand Chelem de Judo d'Antalya : un podium dominé par la Corée du Sud et l'Autriche

Grand Chelem de Judo d'Antalya : Hifumi et Uta Abe dominent le podium