Le Zimbabwe frappé par une sècheresse exceptionnelle

Le Zimbabwe frappé par une sècheresse exceptionnelle
Par Cyril Fourneris
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Zimbabwe s’est déclaré en état de catastrophe naturelle, alors que le pays est frappé par une terrible sécheresse depuis plusieurs mois, une

PUBLICITÉ

Le Zimbabwe s’est déclaré en état de catastrophe naturelle, alors que le pays est frappé par une terrible sécheresse depuis plusieurs mois, une période de l’année qui est justement celle du semis.

16.000 vaches sont mortes et 75% des récoltes ont été saccagées affirme le gouvernement. Le pays devra donc importer massivement du maïs, l’aliment de base au Zimbabwe. Mais le prix des denrées augmente.

“Cela met l’accent sur le Zimbabwe et la région sud de l’Afrique, afin que les donnateurs et la communauté internationale reconnaissent que nous avons entre nos mains un énorme problème” affirme Eddie Rowe, le directeur du Programme alimentaire mondial (PAM) au Zimbabwe.

Un quart de la population du pays, soit près de 2 millions et demi de personnes, sont en situation d’insécurité alimentaire annonce le gouvernement, pour qui les sanctions imposées par l’occident (pour des violations des droits de l’homme) contribuent à la baisse de la production agricole. Pour ses adversaires, la réforme agraire du président Mugabe a fragilisé l’agriculture du pays.

En avril commencera la saison sèche. Elle durera 5 mois.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Zimbabwe : les élections prolongées d'une journée à cause de problèmes logistiques

Le parlement espagnol va examiner un projet de loi pour régulariser des sans-papiers

Sénégal : Bassirou Diomaye Faye a été investi à la tête du pays