EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Hedi Slimane quitte la maison Yves Saint Laurent

Hedi Slimane quitte la maison Yves Saint Laurent
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Yves Saint Laurent sans Hedi Slimane. Pendant ses 4 ans de contrat, le styliste franco-tunisien de 47 ans a donné un nouveau souffle à la griffe

PUBLICITÉ

Yves Saint Laurent sans Hedi Slimane. Pendant ses 4 ans de contrat, le styliste franco-tunisien de 47 ans a donné un nouveau souffle à la griffe française, un renouveau rock qui a dopé les ventes en séduisant une clientèle plus jeune. Hedi Slimane avait débuté chez YSL en 1996 avant de passer chez Dior et Vuitton. Son successeur n’est pas encore connu.

Hedi Slimane quitte Saint Laurent Paris https://t.co/A2uFAy5Lbdpic.twitter.com/zMCKNZhz54

— ELLE (@ELLEfrance) April 1, 2016

Hedi Slimane, artisan du renouveau rock de Saint Laurent quitte la griffe https://t.co/VE3915YYsE#AFPpic.twitter.com/1KJPPqHQj5

— Agence France-Presse (@afpfr) April 1, 2016

After four years YSL</a>, we look back at Hedi Slimane&#39;s best red carpet moments for the house:<a href="https://t.co/yDWVmltkvW">https://t.co/yDWVmltkvW</a> <a href="https://t.co/2oKpJNNlX4">pic.twitter.com/2oKpJNNlX4</a></p>&mdash; Vogue.fr (VogueParis) April 1, 2016

Retour sur les muses aristo-punks d'#hedislimanehedislimanetwit</a> <a href="https://t.co/HgCdctYqzB">https://t.co/HgCdctYqzB</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/SaintLaurent?src=hash">#SaintLaurent</a> <a href="https://t.co/92bjkqpPh2">pic.twitter.com/92bjkqpPh2</a></p>&mdash; Madame Figaro (Madamefigaro) April 1, 2016

Hedi Slimane, les raisons d'un départ https://t.co/Z5AfTXdVMapic.twitter.com/nLuVaQ0Q33

— Libération (@libe) April 1, 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives

Législatives 2024 : le Rassemblement national en tête, mais sans majorité absolue