Syrie : l'Etat islamique perd de nouveaux territoires

Syrie : l'Etat islamique perd de nouveaux territoires
Par Euronews avec Avec AFP et Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le groupe Etat islamique a perdu vendredi de nouveaux territoires en Syrie. Ici à Tasil au sud du pays, près de la frontière israélienne, ce sont les

PUBLICITÉ

Le groupe Etat islamique a perdu vendredi de nouveaux territoires en Syrie.
Ici à Tasil au sud du pays, près de la frontière israélienne, ce sont les rebelles de l’Armée syrienne libre qui ont remporté la bataille contre une faction rivale qui s‘était rapprochée de Daesh.

Après Palmyre, c’est aussi la ville d’Al Qaryatain au centre du pays qui a été reprise, par les forces gouvernementales grâce aussi au soutien de la Russie.
Mais la course à la libération du pays est loin d‘être terminée.

A Al Qaryatain, les combats ont été rudes et les collines alentour ne sont pas encore totalement sécurisées.
Cela n’a pas empêché des centaines d’habitants à reprendre possession des ruines de leur cité. Et face à la pénurie, des soldats russes ont été dépêchés sur place pour aider à la distribution d’eau et de nourriture.

Hassan, un habitant de Al-Qaryatayn est déterminé.
“Même à 64 ans, je vais continuer à porter une arme et à me battre avec l’armée contre tous ceux qui essaieront de revenir ici”, explique-t-il.

Les combats, eux, ont laissé des traces : la ville, autrefois prospère a été entièrement dévastée. Son célèbre monastère de Saint Julien l’Ancien, partiellement détruit à coup de bulldozer en août 2015, va devoir lui aussi être reconstruit.
Les jihadistes de Daesh avaient investi les lieux pour en faire une fabrique artisanales de bombes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle défaite de l'État islamique en Syrie

Syrie : craintes d'un enlèvement de masse

Syrie : 20 combattants kurdes tués dans un nouveau raid de la Turquie