EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Barack Obama fait son show devant les correspondants de la Maison Blanche

Barack Obama fait son show devant les correspondants de la Maison Blanche
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

“La liberté de la presse est au centre de notre démocratie… Non, je plaisante, vous savez que je vais parler de Trump…” Pour son dernier discours

PUBLICITÉ

“La liberté de la presse est au centre de notre démocratie… Non, je plaisante, vous savez que je vais parler de Trump…”

Pour son dernier discours lors du dîner de gala des correspondants de la Maison Blanche à Washington, Barack Obama n’a pas manqué d‘étriller les candidats à la présidentielle.

“C’est surprenant. Vous avez une salle remplie de reporters, de célébrités, de caméras et Trump n’est pas là ? a-t-il feint de se demander. Est-ce que ce dîner est trop kitsh pour Donald ? Qu’est-ce qu’il a d’autre à faire ? Est-ce qu’il est en train de déguster à la maison un bon steak Trump, est-ce qu’il twitte des insultes à la chancelière Angela Merkel ? Qu’est-ce qu’il fait ?”

En présence de Bernie Sanders mais en l’absence d’Hillary Clinton, le président américain s’est permis d’envoyer des légères piques à la candidate favorite à sa succession.

“Il faut le reconnaître, Hillary essayant d’attirer le vote jeune, c’est un peu comme votre proche parent qui vient d’arriver sur Facebook. ‘Chère Amérique, est-ce que tu as eu mon poke ? Est-ce que ça apparaît sur ton mur ? Je ne suis pas sûr de bien m’en servir’.”

WATCH: Pres. Obama drops the mic at end of #WHCD remarks: "Obama out" https://t.co/cpmMPwSnpo

— ABC News (@ABC) May 1, 2016

Dans le public, la chanteuse Aretha Franklin et l’acteur Morgan Freeman auront sûrement apprécié les qualités de showman dont Barack Obama a une nouvelle fois fait la démonstration.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Barack Obama, futur « commandant en chef du canapé »

Donald Trump investi par le parti républicain

Joe Biden et Donald Trump appellent à l'apaisement après la tentative d'assassinat