L'Arabie Saoudite change son ministre du pétrole

L'Arabie Saoudite change son ministre du pétrole
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le roi Salmane d’Arabie Saoudite a procédé à un large remaniement de son gouvernement, marqué essentiellement par l‘éviction de celui qui était

PUBLICITÉ

Le roi Salmane d’Arabie Saoudite a procédé à un large remaniement de son gouvernement, marqué essentiellement par l‘éviction de celui qui était l’homme le plus influent au sein de l’Opep depuis 21 ans : le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, qui a été limogé.

Il a été remplacé par Khaled al-Faleh, nommé ministre de l’Energie, de l’Industrie et des Ressources minières.

Le roi a aussi dissous le ministère de l’Electricité et de l’Eau.

Le royaume est engagé dans une vaste politique d’austérité. Le pays doit vendre en Bourse une partie du géant pétrolier Aramco, et se doter d’un fonds souverain de 2.000 milliards de dollars, le plus grand du monde, pour réduire sa dépendance au pétrole.

Enfin un ministère de la culture et du divertissement doit aussi être créé, pour la toute première fois, mais le domaine précis d’intervention de ce nouveau portefeuille n’a pas été détaillé.

Le royaume prévoit un déficit de 76 milliards d’euros cette année après un déficit de 86 milliards d’euros en 2015.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les principaux acteurs du tourisme se réunissent à l’ITB Berlin 2024

Guerre Russie-Ukraine : Volodymyr Zelensky recherche le soutien de l'Arabie saoudite

L'Arabie saoudite ouvre son premier magasin d'alcool depuis plus de 70 ans