Scandale Mitsubishi : la fraude remonterait à 1991

Scandale Mitsubishi : la fraude remonterait à 1991
Par Euronews  avec REUTERS, AFP

C'est ce que révèle la presse japonaise. Tous les modèles de constructeur automobile auraient fait l'objet de manipulation de données.

Le scandale de manipulation de données prend de l’ampleur chez Mitsubishi Motors. D’après le quotidien Asahi, le constructeur automobile nippon a utilisé des tests de performance énergétique basés sur un calcul erroné du kilométrage sur tous ses modèles vendus depuis 1991.

Mitsubishi a reconnu le mois dernier avoir falsifié les tests d‘économie de carburant de quatre de ses mini-véhicules, dont deux produits pour Nissan. Il soupçonne des irrégularités sur neuf autres de ses modèles, mais assure que les véhicules vendus à l‘étranger ne sont pas concernés.

À découvrir également