Inondations en France : la Seine se stabilise mais la décrue prendra du temps

Inondations en France : la Seine se stabilise mais la décrue prendra du temps
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le record de la crue de 1910, ne sera pas atteint, assurent les autorités, mais il faudra du temps avant que la Seine ne retrouve son niveau normal.

PUBLICITÉ

A Paris, la Seine s’est stabilisée et a même entamé sa décrue, comme le montrent les images du Zouave du Pont de l’Alma.

Qui est le Zouave du Pont de l'Alma? https://t.co/obB1jK1QDNpic.twitter.com/FW77anyvGi

— Le Figaro (@Le_Figaro) 3 juin 2016

Le record de la crue de 1910 ne sera pas atteint, assurent les autorités, mais il faudra du temps avant que la Seine ne retrouve son niveau normal.
Plus aucun département n’est en alerte maximale, mais la situation demeure critique en région parisienne et dans d’autres zones. Le Premier ministre Manuel Valls a fait le point samedi matin sur la situation :

“Les opérations de secours devraient se poursuivre jusqu‘à lundi au moins avant, nous l’espérons, un retour progressif à la normale.”

Au sud de Paris, des rues sont transformées en canaux, notammment à Villeneuve-Saint-Georges dans le Val-de-Marne. Les riverains, piégés par les inondations, attendent désormais que l’eau se retire. Certains préfèrent prendre les chose avec philosophie :

“Ce sont les éléments naturels, on ne peut pas lutter contre cela. Notre maison a déjà subi plusieurs inondations, elle n’est jamais tombée. Ce n’est que du matériel, il n’y a pas d’humain touché. On n’a pas trop le choix, on ne peut que subir.

A ce stade, le bilan des inondations en France est de quatre morts, d’une vingtaine de blessés et de 20.000 évacuations. Plus de 17.000 foyers sont privés d‘électricité. Selon les estimations, les dégâts pourraient se chiffrer à 600 millions d’euros.

Inondations : au moins 600 millions d'euros à la charge des assureurs https://t.co/JykV0tO0hEpic.twitter.com/sbTyRwbaBy

— Les Echos (@LesEchos) 3 juin 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les inondations font une première victime en Belgique

La France affirme que la Russie a menacé d'abattre des avions français au-dessus de la mer Noire

Hommage : Missak Manouchian et son épouse Mélinée reposent désormais au Panthéon