DERNIERE MINUTE

Brexit : vendredi noir en Europe

Brexit : vendredi noir en Europe
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Vendredi noir sur les bourses mondiales : le Brexit a coûté 2.000 milliards de dollars aux marchés d’actions de la planète.

Si les marchés mondiaux continuent à dégringoler mardi et mercredi, alors on pourra redouter un scénario à la Lehman brothers.

Londres limite la casse

A Londres, la livre sterling est tombée à son plus bas niveau en 31 ans contre le billet vert à 1,3228 dollar en séance.

Paradoxalement, ce plongeon a permis au FTSE de limiter ses pertes à 3,15%, certains opérateurs pariant sur un effet positif sur les exportations. Les banques ont perdu un cinquième de leur valeur.

Pour Ronen Palan, professeur en politique internationale à la City University de Londres, “mardi et mercredi seront les prochaines journées critiques. Les marchés vont fermer pour le week-end. Si lundi, ils continuent à dégringoler, si les marchés mondiaux continuent à dégringoler mardi et mercredi, alors on pourra redouter un scénario à la Lehman brothers.

Les autres bourses d’Europe dévissent

La faillite de la banque américaine, qui avait fait chuter les bourses mondiales en 2008, a hanté les bourses européennes ce vendredi : -8% pour le CAC40 à Paris, -6,8% pour le DAX à Francfort. Milan et Madrid ont dévissé de plus de 12%.

Les investisseurs se sont rabattus sur les valeurs refuge : l’or, le yen et le Bund. Le coupon de l’emprunt allemand à 10 ans est repassé en territoire négatif, inscrivant un nouveau record à la baisse.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.