EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Un réfugié nigérian battu à mort en Italie

Un réfugié nigérian battu à mort en Italie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’homme âgé de 36 ans avait pris la défense de sa compagne, que l’agresseur – un supporter ultra du club de football local – avait traité de singe.

PUBLICITÉ

L’homme âgé de 36 ans avait pris la défense de sa compagne, que l’agresseur – un supporter ultra du club de football local – avait traité de singe. Il a alors reçu plusieurs coups sur la tête avec le mât d’un panneau de signalisation. Hospitalisé dans un état critique, il n’a jamais repris connaissance. Le couple vivait dans un centre de la Caritas à Fermo dans les Marches depuis huit mois. Après une difficile traversée de la Méditerranée, la jeune femme avait perdu son bébé.

Une jeune Camerounaise a eu plus de chance. Elle a donné naissance à une petite Manuela pendant la traversée vers l’Europe. La mère et son enfant sont saines et sauves. Elles font partie du millier de migrants secourus mardi lors de diverses opérations de sauvetage et débarqués mercredi soir dans le port de Reggio Calabria.

Ils étaient aussi plus d’un millier à arriver mercredi dans le port d’Augusta en Sicile. Un petit groupe de Somaliens parti de Turquie est parvenu à gagner une réserve naturelle sicilienne en échappant aux contrôles. Les autres ont été secourus la veille lors de six opérations de sauvetage menées au large de la Libye.

Le Parlement européen a adopté ce mercredi un texte créant un nouveau corps pour protéger les frontières extérieures de l’Union, réunissant Frontex et des gardes-frontières nationaux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euro de football 2024 : un match d'ouverture à sens unique entre l'Allemagne et l'Écosse

G7 : un accord trouvé pour décaisser 50 milliards de dollars pour l’Ukraine

Le G7 s'ouvre ce jeudi en Italie avec l'Ukraine et Gaza à l'ordre du jour