DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Irak : 40 morts dans un nouvel attentat contre un mausolée chiite

euronews_icons_loading
Irak : 40 morts dans un nouvel attentat contre un mausolée chiite
Taille du texte Aa Aa

La communauté chiite en Irak a été la cible d’un nouvel attentat, revendiqué par le groupe Etat islamique.
C’est un mausolée qui a été pris pour cible dans la ville de Balad, à 80 kilomètres au nord de la capitale Badgad. Le site a d’abord a été attaqué au mortier. Puis des individus ont ouvert le feu avant de se faire exploser. Le bilan est encore très lourd : au moins 40 morts.

Pour l’ayatollah Ali al-Sistani, la plus haute autorité religieuse chiite d’Irak, les forces de sécurité ont failli leur tâche. Il s’est exprimé via son représentant :

‘‘Si les autorités ne sont pas à la hauteur de leurs responsabilités et ne mettent pas un terme à ces violations de la sécurité, les terroristes vont continuer à commettre leurs crimes contre le peuple irakien.”

Cette attaque survient quelques jours après l’explosion d’un véhicule piégé dans un quartier commerçant de Bagdad, qui a fait près de 300 morts et de nombreux blessés. Il s’agit de l’un des attentats les plus meurtriers qu’ait connus l’Irak.

En conséquence, le Premier ministre Haïder al-Abadi a limogé trois chefs de la sécurité et a accepté la démission du ministre de l’Intérieur.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.