PUBLICITÉ

Allemagne : un attentat fait un mort et douze blessés devant un festival

Allemagne : un attentat fait un mort et douze blessés devant un festival
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un attentat à la bombe a fait un mort et douze blessés dont trois graves ce dimanche soir à Ansbach, en Allemagne.

PUBLICITÉ

Un attentat à la bombe a fait un mort et douze blessés dont trois graves ce dimanche soir à Ansbach, en Allemagne. La personne décédée est le poseur de bombe, un demandeur d’asile syrien de 27 ans. L’explosion a eu lieu devant l’entrée d’un festival de musique. La thèse de l’attentat a été confirmée par les autorités locales qui n’excluent pas celle d’un attentat islamiste.

Plus de 2000 personnes assistaient à un festival de musique dans la ville d’Ansbach, près de Nuremberg dans la région de Bavière au sud de l’Allemagne. L’auteur de l’attaque a voulu y accéder mais il n’y est pas parvenu car il n’avait pas de ticket. L’explosion a eu lieu devant un restaurant à proximité de l’entrée.

“Nous ne savons pas encore si l’auteur a seulement tenté de se suicider, ou si son but était aussi de tuer d’autres personnes” a précisé le ministre de l’intérieur du Land de Bavière lors d’une conférence de presse. “Nous ferons notre possible pour déterminer le contexte et les causes de cet incident ainsi que les motivations de l’agresseur” a-t-il ajouté.

“Au début j’ai entendu des rumeurs qui parlaient d’une fuite de gaz, mais j’ai vu des gens courir qui disaient qu’un sac à dos avait explosé. C’est vraiment quelqu’un qui s’est fait sauter” témoignait un homme présent au moment des faits.

Arrivé il y a deux ans en Allemagne, le Syrien avait tenté deux fois de se suicider, il avait été pris en charge médicalement. Selon la police des pièces de métal ont été ajoutées à l’explosif.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une école évacuée à Hambourg, deux adolescents arrêtés, leurs armes étaient factices

Des symboles nazis et de la pédopornographie découverts dans des messages de la police allemande

Allemagne : arrestations de soutiens présumés de l'Etat islamique