PUBLICITÉ

Tunisie : le Parlement retire sa confiance au Premier ministre Habib Essid

Tunisie : le Parlement retire sa confiance au Premier ministre Habib Essid
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les jours de Habib Essid à la tête du gouvernement tunisien sont comptés.

PUBLICITÉ

Les jours de Habib Essid à la tête du gouvernement tunisien sont comptés. Le Parlement a retiré samedi soir sa confiance au Premier ministre qui va devoir présenter sa démission.

Formé il y a un an et demi, le cabinet actuel était accusé d’inefficacité à un moment où la Tunisie traverse une période délicate.

Le président Béji Caïd Essebsi va maintenant entamer des consultations et nommer un nouveau Premier ministre.

Cette nouvelle période d’incertitude survient alors que le pays traverse de graves difficultés économiques. Le secteur du tourisme est particulièrement affecté, depuis les attentats des derniers mois, notamment celui de Sousse en juin 2015 où l’attaque d’un hôtel avait fait 38 morts.

Ce vote de défiance est la conséquence logique de la volonté du président de former un gouvernement d’unité nationale. Mais cette union suffira-t-elle à redresser l‘économie ? Plusieurs observateurs en doutent et les éditoriaux des journaux ce week-end affichaient leur scepticisme.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Migrants bloqués à la frontière : la Tunisie et la Libye parviennent à un accord

La Tunisie et l'UE scellent un "partenariat stratégique" sur l'immigration

Tunisie : des ONG appellent à secourir des migrants chassés de Sfax