EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Etats-Unis : Trump veut imposer un "contrôle extrême" de l'immigration

Etats-Unis : Trump veut imposer un "contrôle extrême" de l'immigration
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

S’il remporte les élections américaines, le candidat républicain Donald Trump a promis lundi d’imposer des critères d’admission très stricts aux migrants originaires de pays liés au terrorisme : ils d

PUBLICITÉ

S’il remporte les élections américaines, le candidat républicain Donald Trump a promis lundi d’imposer des critères d’admission très stricts aux migrants originaires de pays liés au terrorisme : ils devraient prouver dans un questionnaire qu’ils adhèrent aux idéaux américains de “tolérance” et de “pluralisme”.

En campagne dans l’Ohio, Trump s’en est également pris à nouveau au camp démocrate, affirmant que “l’essor du groupe Etat islamique est le résultat direct des décisions politiques prise par le président Obama et la secrétaire d’Etat Hillary Clinton”.

Le milliardaire tente de rebondir en exploitant la menace terroriste, alors que sa popularité est en baisse et que ses adversaires multiplient les attaques. ‘“Aucun candidat d’un grand parti dans l’histoire américaine n’a eu aussi peu de connaissances et n’a été aussi peu préparé à s’occuper de notre sécurité nationale que Donald Trump, a affirmé lundi le vice-président américain Joe Biden. Et ce qui me stupéfait, c’est qu’il ne semble pas vouloir l’apprendre.”

C’est la première fois que Joe Biden apparaissait aux côtés de Hillary Clinton. Un soutien de poids pour celle qui sillonne tout l‘été les “swing states”, ces Etats susceptibles de faire basculer l‘élection, dans l’objectif de séduire les électeurs de la classe moyenne tentée par le discours populiste de Donald Trump. La candidate démocrate devance actuellement son concurrent de sept points dans les intentions de votes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le directeur de campagne de Donald Trump cité dans une affaire de corruption en Ukraine

Trump confond le nom de son médecin tout en accusant Biden de déclin cognitif

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations