EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le directeur de campagne de Donald Trump cité dans une affaire de corruption en Ukraine

Le directeur de campagne de Donald Trump cité dans une affaire de corruption en Ukraine
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est un nouveau coup dur pour Donald Trump.

PUBLICITÉ

C’est un nouveau coup dur pour Donald Trump. Paul Manafort, le directeur de campagne du candidat républicain à la présidentielle américaine, est impliqué dans un scandale de corruption en Ukraine.
Il est soupçonné d’avoir touché plus de 11 millions d’euros de l’ancien parti ukrainien pro-russe, le Parti des régions quand Viktor Ianoukovitch était au pouvoir. C’est le New York Times qui révèle l’affaire.
Le nom de Paul Manafort revient à 22 reprises dans un livre appelé “le registre noir”, trouvé dans les bureaux du parti à Kiev.

“En ce qui concerne Monsieur Manafort, son nom est mentionné dans la liste du registre noir du Parti des régions, a expliqué Artem Sytnyk, le chef du bureau anti-corruption en Ukraine. Et d’après cette liste, plus de 11 millions d’euros ont été dépensés pour couvrir les dépenses qui étaient liées à cette personne à partir du 20 novembre 2007.”

De 2007 à 2012, Paul Manafort était consultant, notamment pour le parti des régions. Les sommes auraient été versées en liquide et non déclarées. Son avocat affirme que le directeur de campagne de Donald Trump n’a jamais perçu cet argent.

Voilà qui place en tout cas le camp républicain en bien mauvaise posture alors que Donald Trump lui-même est soupçonné de liens ambigus avec la Russie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump à l'épreuve du ras-le-bol au sein de son propre camp

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations