Alep : l'armée syrienne progresse, des dizaines de victimes civiles

Alep : l'armée syrienne progresse, des dizaines de victimes civiles
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans les airs comme au sol, l’offensive sur Alep et ses environs est totale.

PUBLICITÉ

Dans les airs comme au sol, l’offensive sur Alep et ses environs est totale. L’armée syrienne a diffusé une vidéo dans laquelle elle attaque l’ancien camp de réfugiés palestiniens de Handarat, au nord de la ville. Il était au mains des insurgés. Elle en a repris le contrôle. Dans ce camp, il n’y a plus ou très peu de civils, contrairement aux quartiers Est d’Alep massivement bombardés par le régime syrien et son allié russe. Pour la cinquième journée consécutive, une pluie de bombes s’est abattue sur les zones tenues par les rebelles, faisant de nouveau des dizaines de victimes.

“Tôt ce matin, Bachar nous a frappé avec des missiles très puissants, tuant sept enfants et leur mère, et il y a encore des gens sur place, se désespère Yousef, un habitant. Il n’y a pas de défense civile ou d’aide d’urgence. Il a saccagé le pays et tué beaucoup de gens. Il reste encore beaucoup de personnes sous les décombres et nous essayons de les sortir de là.”

Depuis la rupture de la trêve lundi, la voie diplomatique est une impasse, Américains et Russes s’accusant mutuellement de cet échec. Et comme si les bombes ne suffisaient pas, près de deux millions d’habitants d’Alep sont désormais privés d’eau courante. Des infrastructures ont été endommagées côté Est, et en représailles, les insurgés ont coupé l’eau à une bonne partie du secteur Ouest.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Alep : un nouveau-né et une fillette sortis des décombres

Syrie : une frappe israélienne sur le consulat d'Iran à Damas tue 7 personnes

Syrie : 20 combattants kurdes tués dans un nouveau raid de la Turquie