EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Choléra : l'OMS va envoyer un million de vaccins à Haïti

Choléra : l'OMS va envoyer un million de vaccins à Haïti
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Organisation mondiale de la santé va envoyer un million de doses de vaccins contre le choléra à Haïti.

PUBLICITÉ

L’Organisation mondiale de la santé va envoyer un million de doses de vaccins contre le choléra à Haïti. Après le passage de l’ouragan Matthew, l‘épidémie s’est accéléré sur l‘île.

Dans le Sud-Ouest particulièrement touché, l’aide a commencé à arriver, sous la surveillance de Casques bleus brésiliens, afin d‘éviter les pillages des convois humanitaires.

“Je pense que la population est très impatiente. Ils n’ont pas reçu de véritable aide ces derniers jours. Ils ont subi un ouragan qui a duré de longues heures, et évidemment, ils cherchent de l’eau et de la nourriture”, affirme Jean-Luc Poncelet, représentant de l’OMS à Haïti.

L’ouragan a fait au moins un millier de victimes. C’est dans la région du Sud-Ouest que les cas de choléra sont les plus nombreux. Au milieu des décombres, chacun tente de survivre comme il le peut. Les habitants en appellent à l’aide internationale.

“Toutes les familles sont pauvres. Ils n’ont pas d’eau, pas de nourriture. Ils ont besoin de médicaments pour se soigner. Ils ont besoin d’eau potable. Donc s’il vous plaît essayez de voir ce que vous pouvez faire pour nous aider”, plaide Ronald Lewis, habitant de Jérémie.

Le choléra se transmet par l’eau contaminée. Sa période d’incubation est très courte et il peut tuer en quelques heures. Il a ressurgi sur l‘île pendant la crise sanitaire qui a suivi le séisme de 2010, un siècle après avoir disparu.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins quatre morts dans des inondations en Arménie

Papouasie-Nouvelle-Guinée : 7900 personnes évacuées de peur d'un nouvel éboulement

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus