PUBLICITÉ

Soupçons de dopage : le rugbyman Dan Carter blanchi

Soupçons de dopage : le rugbyman Dan Carter blanchi
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ouvreur néo-zélandais et deux de ses coéquipers du Racing 92 ont été lavés de tout soupçons par la Fédération française de rugby.

PUBLICITÉ

Dan Carter va désormais pouvoir se concentrer sur le rugby. Soupçonné de dopage, l’ouvreur néo-zélandais du Racing 92 a été blanchi par la commission de première instance de la Fédération française de rugby.

Dan carter a aussitôt réagi sur Twitter. Il écrit “ne pas être surpris” par la décision de la FFR.

I just received the ruling from the FFR today.

No surprises that the FFR's ruling was that I'd… https://t.co/XYiuw3R2EW

— Dan Carter (@DanCarter) 18 octobre 2016

Le Racing 92 et ses joueurs sont lavés de tout soupçon https://t.co/M9u2HSvGoHpic.twitter.com/JuQBadTcnq

— Racing 92 (@racing92) 18 octobre 2016

Les faits remontent au 24 juin dernier.Après la finale du championnat de France, remportée par le club de la région parisienne, Dan Carter avait fait l’objet d’un contrôle inopiné, qui avait révélé la présence de corticoïdes dans ses urines, ainsi que dans celles de ses coéquipiers Joe Rokocoko et Juan Imhoff.

Auditionnés la semaine dernière au siège de la Fédération française, Dan Carter et ses coéquipiers ont été “lavés de tout soupçons”. Mais l’Agence française anti-dopage peut encore faire appel de cette décision.

Véritable star du rugby, Dan Carter a été sacré deux fois champion du monde avec les All Blacks. Et il été élu à trois reprises meilleur joueur du monde.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Coupe du monde de rugby : Antoine Dupont s'est fait opérer, de retour dans "quelques jours"

Sécurité du Mondial de rugby : ne pas se louper à moins d'un an des JO

Champions de Franc : La ville rose entre le rouge et le violet