This content is not available in your region

Paris et Pékin vont se doter d'un fonds d'investissement commun

Access to the comments Discussion
Par Anne Glémarec
euronews_icons_loading
Paris et Pékin vont se doter d'un fonds d'investissement commun

La Chine et la France vont se doter d’un fonds d’investissement commun. L’annonce a été faite à Pékin par le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, à l’issue d’une rencontre avec son homologue chinois Wang Yi.

C'est un très bon exemple de ce que nous pouvons faire ensemble : remporter des contrats sur des marchés tiers, et cela dans tous les secteurs.

Jean-Marc Ayrault Ministre français des Affaires étrangères

La référence, c’est le projet franco-chinois d’Hinkley Point, comprenez la vente de deux réacteurs nucléaires à la Grande-Bretagne pour près de 22 milliards d’euros.

C’est un très bon exemple de ce que nous pouvons faire ensemble : remporter des contrats sur des marchés tiers, et cela dans tous les secteurs. C’est un modèle que nous soutenons partout, y compris en Afrique, y compris en Asie,“ a déclaré Jean-Marc Ayrault.

Une idée appuyée par le président chinois Xi Jinping. Lors d’un entretien avec le Ministre français des Affaires étrangères, il s’est dit favorable à une relation forte avec l’Union européenne, notamment en matière d’investissements.

La Chine a investi 20 milliards d’euros dans l’Union européenne en 2015, deux fois plus que les Européens en Chine. Pékin s’est engagé à ouvrir davantage ses portes à l’investissement étranger.

Avec AFP, Reuters.