Etats-Unis: Trump nomme un faucon nouvel ambassadeur américain en Israël

Etats-Unis: Trump nomme un faucon nouvel ambassadeur américain en Israël
Par Euronews avec AFP, Reuters, New York Times
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

David Friedman, conseiller de Donald Trump durant sa campagne sur les questions israéliennes a été nommé ambassadeur américain dans le pays.

PUBLICITÉ

David Friedman, conseiller de Donald Trump durant sa campagne sur les questions israéliennes a été nommé ambassadeur américain dans le pays. Il incarne la nouvelle approche que compte avoir le président élu quant dans la région.
Proche de la droite israélienne, David Friedman est un fervent partisan de la ligne dure envers les Palestiniens. Favorable à la colonisation en Cisjordanie, il est surtout opposé à une solution à deux états, position jusqu’ici soutenue par Washington.

Au coeur du problème, la place de Jérusalem, revendiquée comme capitale tant par Israël que par les Palestiniens. Jusqu’ici Washington ne reconnaissait pas Jérusalem comme capitale, une position partagée par la plupart des pays dans le monde. L’arrivée de Donald Trump et de son nouvel ambassadeur pourrait changer la donne. Symboliquement, dès sa nomination, Mr Friedman a évoqué le déménagement de l’ambassade américaine de Tel Aviv vers Jérusalem qu’il a qualifiée de “capitale éternelle”.

En juin dernier, il s’en prenait aux juifs américains libéraux supporters d’une solution à deux états les qualifiant de kapo, à savoir les juifs qui ont collaboré avec les nazis.
Un des associations visées, J Street, s’est dite aujourd’hui “fermement opposée” à sa nomination.

Trump's pick of Friedman for Israel Amb is anathema to values that underlie US-Israel relationship. We'll fight this with all we've got.

— Jeremy Ben-Ami (@JeremyBenAmi) 16 décembre 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump condamné à une amende de 355 millions de dollars pour fraudes financières

Les républicains refusent d'examiner un projet de loi sur l'aide à l'Ukraine

Donald Trump encouragerait la Russie à attaquer les pays de l'OTAN en retard de paiement