DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Dieselgate : 18 mois de prison pour un cadre sud-coréen de Volkswagen

euronews_icons_loading
Dieselgate : 18 mois de prison pour un cadre sud-coréen de Volkswagen
Taille du texte Aa Aa

Peine de prison ferme pour un dirigeant sud-coréen de Volkswagen, poursuivi dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués. L’homme a été condamné par un tribunal de Séoul à un an et demi de prison pour falsification de documents et violation de la loi sur la qualité de l’air.

Il aurait joué un rôle majeur pour permettre la mise en circulation sur le marché sud-coréen des véhicules Volkswagen, équipés du fameux logiciel permettant de tricher aux tests anti-pollution.

C’est la première fois depuis le début du scandale qu’un employé du groupe automobile écope d’une peine de prison.

Avec Reuters

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.