EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les Obama quittent Washington sous les "Yes We Can"

Les Obama quittent Washington sous les "Yes We Can"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Barack et Michelle Obama se sont envolés depuis le Capitole de Washington peu après la prestation de serment du président Trump

PUBLICITÉ

Barack Obama et sa femme Michelle se sont envolés depuis le Capitole de Washington D.C. peu après la prestation de serment du président Trump, sous les regards des nouveaux occupants de la Maison Blanche, Donald et Melania Trump, du Vice-président Mike Pence et sa femme Karen, alignés sur les marches du Capitole.

L’hélicoptère de la Marine a atterri à la base militaire d’Andrews, en banlieue de la capitale américaine, d’où le couple a rejoint Palm Springs, en Californie pour y passer des vacances. Les Obama reviendront ensuite habiter à Washington où une de leurs filles est scolarisée.

Barack Obama s’est adressé à la foule massée dans la base Andrews, qui scandait “Yes We Can“, le slogan devenu célèbre de sa première campagne.

Vous vous êtes rassemblés dans les villages, dans les grandes villes, la plupart d’entre vous étaient vraiment jeunes et vous avez choisi d’y croire. Vous avez frappé aux portes, passé des coups de téléphone, vous avez parlé avec vos parents qui ne savaient même pas comment prononcer Barack Obama“, s’est souvenu l’ancien président.

L’ancien Vice-président Joe Biden a lui choisit le train, pour se rendre dans l‘état du Delaware, dont il est originaire, et où il était sénateur, avant d‘être nommé par Barack Obama pendant la présidentielle de 2008.

I won't stop; I'll be right there with you as a citizen, inspired by your voices of truth and justice, good humor, and love.

— President Obama (@POTUS44) 20 janvier 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Etats-Unis : une centaine de manifestants arrêtés à Washington

L'investiture de Donald Trump boycottée ?

Etats-Unis : ce qu'il faut savoir sur l'investiture du président