EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Allemagne : coup de filet dans les milieux néonazis

Allemagne : coup de filet dans les milieux néonazis
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans tout le pays, et notamment à Berlin, 200 policiers ont perquisitionné une dizaine de logements.

PUBLICITÉ

Dans tout le pays, et notamment à Berlin, 200 policiers ont perquisitionné une dizaine de logements. Ils visaient principalement six personnes soupçonnées d‘être prêtes à passer à l’action violente : deux sont en garde à vue. Leur cible, les juifs, les réfugiés, les policiers.

“Enfin, le terrorisme d’extrême-droite est réprimé par les autorités, se félicite Thomas de Maizière, le ministre de l’Intérieur. La preuve, ce sont les mesures prises aujourd’hui et les interdictions décrétées l’an dernier. Nous sommes déterminés et vigilants concernant l’autorité de la loi.”

Des explosifs, des munitions et des armes ont été retrouvés. La justice a toutefois reconnu qu’ il n’existait pas d‘éléments sur la préparation concrète d’une attaque. Le groupuscule visé est proche de la mouvance dite des “Reichsbürger” (les citoyens du Reich en allemand), mélange de néonazis, adeptes de la théorie du complot ou personnes aux croyances ésotériques. Ils seraient plus de 12 000 en Allemagne. Et un casse-tête pour la démocratie allemande. Mi-janvier l’extrême-droite jubilait : la justice refusait d’interdire le parti néonazi NPD. > Allemagne : la justice n'interdit pas un parti néo-nazi https://t.co/7tsnCiBKblpic.twitter.com/JWW78DoSUj

— euronews en français (@euronewsfr) January 17, 2017

Pourquoi le parti néonazi reste autorisé en Allemagne [L'argument est encore plus déconcertant que la décision même] https://t.co/Nsutj8eE5E

— Charles Heimberg (@heimbergch) January 17, 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au Pakistan, une marche pour la paix se termine dans un bain de sang

Le Youtubeur Diamond Tema annonce qu'il est à l'étranger après l'émission d'un mandat d'arrêt

Russie : un Français interpellé et accusé de collecter des informations militaires