Le Chili ravagé par les feux de forêt

Le Chili ravagé par les feux de forêt
Par Raphaele Tavernier avec Agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis une semaine, le Chili combat sans relâche contre les flammes.

PUBLICITÉ

Depuis une semaine, le Chili combat sans relâche contre les flammes. Dix morts, des milliers de personnes évacuées, des villages rasés, le pays est confronté à des feux de forêt qualifiés par la présidente Michelle Bachelet de “pire désastre forestier” de l’histoire du Chili.

Frente a los devastadores incendios forestales, sólo cabe la unidad de Chile. Está emergencia debemos enfrentarla con espíritu generoso.

— Michelle Bachelet (@mbachelet) 24 January 2017

Certaines localités ont été totalement détruites, comme le village de Santa Olga situé à près de 300 km au sud de Santiago, la capitale chilienne. À Santa Olga, pas de pertes humaines, mais des dégâts matériels considérables.

“Les flammes ont tout ravagé. Nous avons lutté pendant deux jours avec mes voisins en créant des pare-feux dans toute la région”, dit un habitant de Santa Olga.

Les flammes se sont propagées dans sept régions du centre et du sud du pays. Ce sont les localités rurales, là où vivent essentiellement des agriculteurs et des éleveurs de bétail, qui sont les plus touchées.

“Le feu a détruit plus de 300 hectares de notre exploitation et une ferme aux oiseaux. Il a tué 25 000 poules prêtes à pondre”, explique une agricultrice.

Plus de quatre mille personnes, pompiers, enquêteurs, carabiniers, militaires et civils, sont mobilisées pour venir à bout de ces incendies. La France, comme une dizaine d’autres pays, a envoyé des renforts pour épauler les volontaires déjà sur le terrain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au Chili, la droite aux manettes de la nouvelle Constitution

Feux de forêt : la Roumanie touchée, la Grèce se prépare

Un terrible incendie dans la capitale bangladaise a fait au moins 43 morts