EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Donald Trump envoie Rex Tillerson négocier au Mexique

Donald Trump envoie Rex Tillerson négocier au Mexique
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson est arrivé à Mexico pour une visite de deux jours avec l’espoir de désamorcer les tensions entre les deux pays depuis l’arrivée de Donald Trump à la M

PUBLICITÉ

Le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson est arrivé à Mexico pour une visite de deux jours avec l’espoir de désamorcer les tensions entre les deux pays depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche.

Le projet de Donald Trump de construire à la charge du Mexique un mur sur la frontière mexicaine, et ses nouvelles consignes pour accélérer les expulsions d’immigrés illégaux, seront au cœur des discussions.

Le ministre mexicain des Affaires étrangères Luis Videgaray a indiqué que le Mexique refuserait des restrictions migratoires imposées par Washington.

Luis Videgaray : “Je veux dire clairement, de la façon la plus emphatique qui soit, que le gouvernement du Mexique et le peuple mexicain n’ont pas à accepter des dispositions qu’un gouvernement veut imposer de manière unilatérale à un autre. Nous ne l’accepterons pas parce qu’il n’y aucune raison que nous l’acceptions et que ce n’est pas dans l’intérêt du Mexique.”

Les nouvelles consignes migratoires établies par l’administration Trump suscitent des critiques également aux Etats-Unis.

De son côté, le ministre mexicain des Affaires étrangères a également prévenu que son pays n’hésiterait pas “à saisir les organismes internationaux, à commencer par les Nations unies, pour défendre (…) les libertés et le processus légal pour les Mexicains de l‘étranger.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mexique : Claudia Sheinbaum devient la première femme présidente du pays

Hommages à travers l'Europe alors que Joe Biden annonce son retrait de la course à la présidence

Joe Biden se retire de la course à l'élection présidentielle américaine