EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

"Paris n'est plus Paris" selon Donald Trump

"Paris n'est plus Paris" selon Donald Trump
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après avoir inventé un attentat en Suède, Donald Trump dénigre cette fois Paris pour justifier sa politique migratoire.

PUBLICITÉ

Après avoir inventé un attentat en Suède, Donald Trump dénigre cette fois Paris pour justifier sa politique migratoire. Face à un parterre de conservateurs, le président américain a voulu illustrer les conséquences négatives de l’immigration, en citant l’exemple d’un de ses amis qui ne met plus les pieds à Paris.

“Regardez ce qui se passe en France. J’ai un ami, il est quelqu’un de très très important, il aime la ville des Lumières. Il adore Paris. Je ne l’avais pas vu depuis longtemps. Et j’ai dit ‘Jim, laisse-moi te poser une question : comment va Paris ?’ ‘Paris ?’ Je n’y vais plus depuis longtemps. Paris n’est plus Paris”

Selon Donald Trump, la France, la Suède et l’Europe en général représentent tout ce qu’il ne faut pas faire en matière de sécurité et d’immigration.

Craignant peut-être l’impact de tels propos sur le tourisme, la maire de Paris a immédiatement réagi sur Twitter. Non sans humour, elle interpelle Donald et son ami Jim.

À Donald et son ami Jim, depuis LaTourEiffel</a> nous célébrons l&#39;attractivité de <a href="https://twitter.com/hashtag/Paris?src=hash">#Paris</a> avec Mickey et Minnie. <a href="https://t.co/unuRB1traY">pic.twitter.com/unuRB1traY</a></p>&mdash; Anne Hidalgo (Anne_Hidalgo) 24 February 2017

Elle a aussi rappelé que les réservations de touristes américains avaient augmenté de 30 % au premier semestre par rapport à 2016, preuve de l’attractivité de Paris. 3, 5 millions d’Américains l’ont visité l’an dernier a rappelé Jean-Marc Ayrault.

3,5 millions de touristes américains ont visité la France en 2016, ils seront toujours les bienvenus #Trump#Paris#Nice#SurvivorTree

— Jean-Marc Ayrault (@jeanmarcayrault) 24 February 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le pansement, nouvelle tendance des supporters de Donald Trump

Donald Trump investi par le parti républicain

Le choix du colistier de Trump est-il synonyme d'ennuis pour l'Europe ?