PUBLICITÉ

L'argentier du Vatican inculpé pour pédophilie

L'argentier du Vatican inculpé pour pédophilie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Cardinal George Pell est aussi le plus haut responsable catholique d'Australie.

PUBLICITÉ

L’argentier du Vatican a été inculpé pour multiples sévices sexuels sur enfants en Australie.
Le Cardinal George Pell, plus haut responsable catholique d’Australie, avait été interrogé à Rome par la police fin 2016. Les faits présumés remontent aux années 1970, 80 et 90. Il doit se présenter le 18 juillet au Tribunal de Melbourne pour y être entendu. Il a de nouveau nié les accusations, mais viendra se défendre.

“Le Cardinal Pell, comme tout autre défendant, a droit à un procès régulier, il est important qu’il puisse se présenter sans entrave, la justice naturelle est garantie pour toutes les parties, y compris pour le Cardinal et les plaignants dans cette affaire”, a expliqué le Commissaire Shane Patton, de la Police de l‘état de Victoria.

Une longue enquête a été menée depuis 2012, à la demande du gouvernement australien, sur les réponses institutionnelles apportées en Australie aux abus sexuels commis sur des enfants. Les accusations contre le Cardinal Pell ont émergé à la fin de cette enquête.
Le religieux avait été ordonné prêtre en 1966 à Rome, avant de revenir en Australie en 1971 où il avait gravi les échelons de la hiérarchie catholique. Il avait été choisi en 2014 par le pape François pour mettre davantage de transparence dans les finances du Vatican.

The charging of George Pell and what it means for the Church in Australia https://t.co/7pB837TnxV#melbournenewspic.twitter.com/cGor3JIqQ2

— Melbourne News (@MelbourneBrk) 29 juin 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Marc Dutroux : un jardin-mémorial inauguré à la place de la "maison de l'horreur"

Pédophilie dans l'Église catholique au Portugal : quand les victimes fissurent le mur du silence

Nouvelle-Zélande : état d'urgence déclaré suite au passage du cyclone Gabrielle