Michel Temer cerné par la justice

Michel Temer cerné par la justice
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

L‘étau de la justice se resserre autour de Michel Temer. Sergio Zveiter, le rapporteur de la commission parlementaire qui examinait les charges de corruption passive pesant sur le Président brésilien, s’est prononcé ce lundi en faveur de la tenue d’un procès. Une perspective qui coûterait son mandat au chef de l’Etat.

“J’ai entendu que le Président de la République avait reçu des pots de vin”, a déclaré Antonio Claudio Mariz de Oliveira, l’avocat du Président Temer. “Je mets le procureur général au défi de le prouver, et sauf son respect, quand le Président aurait-il reçu ne serait-ce qu’un centime ? Où ? Quand ? De la part de qui ?”

Les députés doivent encore approuver le renvoi de la mise en accusation devant la Cour suprême, qui décidera si le Président doit être inculpé. Dans cette hypothèse, Michel Temer serait alors écarté du pouvoir pendant six mois. Malgré les appels à la démission et une cote de popularité en berne, le chef de l’Etat s’accroche au pouvoir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Europol a cartographié les pires réseaux criminels d’Europe

Accusations de corruption en Hongrie : un enregistrement mettrait en cause le parti de Viktor Orban

Les obsèques d’Alexeï Navalny auront lieu ce vendredi à Moscou