L'opposition pakistanaise veut saisir sa chance

L'opposition pakistanaise veut saisir sa chance
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les partisans d'Imran Khan étaient réunis à Islamabad alors que le parlement nommera demain le successeur du Premier ministre Nawaz Sharif, destitué pour corruption.

PUBLICITÉ

Ambiance festive à Islamabad, deux jours après la destitution du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, accusé de corruption. Quelques 20 000 partisans de l’opposition ont acclamé leur leader, Imran Khan, alors que le Parlement doit se réunir demain pour désigner le prochain Premier ministre.

Face à ses supporters vêtus de vert et de rouge, les couleurs du PTI (Pakistan Tehreek-e-Insaf), l’ancien champion de cricket a salué la décision de la Cour Suprême.

Vous avez fait naître l’espoir au Pakistan. Vous avez fait votre travail, pour le nouveau Pakistan dont je rêve. Vous avez posé les bases d’un nouveau Pakistan“, s’est félicité Imran Khan.

Le clan Sharif fait bloc

Mouillé dans le scandale des Panama Papers, l’ex-Premier ministre Nawaz Sharif a été écarté du pouvoir vendredi pour la troisième fois, la deuxième pour corruption.

Son parti, le PLM-N (Pakistan Muslim League-Nawaz), majoritaire au parlement, a déjà choisi son remplaçant en la personne de son frère Sahbaz Sharif. Mais ce dernier devra d’abord se faire élire au Parlement fédéral à la place de son aîné. Des élections auront lieu sous 45 jours, dans leur fief du Pendjab.

L’ancien ministre du pétrole Shahid Khaqan Abbasi, nommé samedi Premier ministre par intérim, devrait être confirmé ce mardi par les parlementaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pakistan : condamnation suspendue pour l'ancien Premier ministre Imran Khan

Slovaquie : le gouvernement face à la grogne

Meurtre d’un blogueur pro-Kremlin : 27 ans de prison pour Daria Trepova