PUBLICITÉ

Donald Trump ne lâchera pas l'Afghanistan

Donald Trump ne lâchera pas l'Afghanistan
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Donald Trump vient de faire volte-face dans le dossier Afghan : alors qu’il était pour un retrait des troupes américaines en Afghanistan avant son élection, le président a annoncé lundi un renforcement de la présence des Etats-Unis dans la région pour combattre les terroristes de tous bords.

Donald Trump :“Aux côtés de nos alliés, nous allons briser leur volonté, assécher leur recrutement et les empêcher de franchir nos frontières. Et oui, nous les vaincrons haut la main. En Afghanistan et au Pakistan, les intérêts de l’Amérique sont clairs: nous devons stopper la résurgence des refuges qui permettent aux terroristes de menacer l’Amérique et nous devons empêcher les armes et le matériel nucléaires de tomber dans les mains des terroristes pour qu’ils soient utilisés contre nous ou n’importe où dans le monde”.

Stratégie de Trump en Afghanistan: davantage de soldats et pression sur le Pakistanhttps://t.co/t7qn9ihJOm#AFPpic.twitter.com/feyeVqJrA2

— AFP USA (@AFPusa) 22 août 2017

Selon un responsable de la Maison Blanche au moins 3 900 soldats américains seront envoyés en Afghanistan ce qui portera à plus de 12 000 hommes le nombre de soldats américains sur le terrain. Cette montée en puissance se fera en coordination avec les autres alliés de l’Otan, a précisé le ministre américain de la Défense.
En avril dernier, l’armée américaine avait déjà largué l’une de ses plus grosses bombes contre des positions de Daesh en Afghanistan.

#NEWSGRAPHIC US financial assistance to Afghanistan since 2002, according to the Brookings Afghanistan Index AFP</a> <a href="https://t.co/MGWgFvpq2q">pic.twitter.com/MGWgFvpq2q</a></p>— AFPgraphics (AFPgraphics) 22 août 2017

Repère
7 octobre 2001 : juste après les attentats du 11-Septembre aux Etats-Unis, le président George W. Bush lance une offensive en Afghanistan. On comptera jusqu‘à 100 000 soldats américains sur place.
2011 : Barack Obama ordonne le retrait progressif des troupes américaines.
2 mai 2011 : Oussama Ben Laden est tué lors d’une opération des forces spéciales au Pakistan.
Septembre 2014 : accord de sécurité bilatéral entre l’Otan et l’Afghanistan.

Stratégie de Trump en Afghanistan: davantage de soldats et pression sur le Pakistanhttps://t.co/t7qn9ihJOm#AFPpic.twitter.com/feyeVqJrA2

— AFP USA (@AFPusa) 22 août 2017

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Réactions afghanes au discours de Trump

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour