L'ex-Première ministre thaïlandaise visée par un mandat d'arrêt

L'ex-Première ministre thaïlandaise visée par un mandat d'arrêt
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Yingluck Shinawatra est la 3ème membre de sa famille à avoir été destitué du poste de Premier ministre.

PUBLICITÉ

Son procès devait se dérouler ce vendredi, mais l’ancienne Première ministre de Thaïlande s’est finalement dérobée à ses obligations et ne s’est pas présentée au tribunal. En réponse, la Cour suprême a pris une décision radicale : émettre un mandat d’arrêt contre Yingluck Shinawatra et un contrôle renforcé aux frontières.
Pour autant, plusieurs sources dans son entourage ont indiqué ce vendredi que Yingluck Shinawatra avait déjà quitté le pays, sans donner danvantage de précisions.

L’ex-Première ministre avait mis en place au cours de son mandat un programme de subventions en soutien aux riziculteurs. Un programme très coûteux et peu rentable pour l’Etat. Accusée de corruption, Yingluck Shinawatra est destituée par l’armée en mai 2014.

Mais ses soutiens restent très actifs en Thaïlande, notamment parmi les paysans, la base de son électorat.

L’indépendance de la justice est sujette à débat en Thaïlande, où des clans se disputent continuellement le pouvoir. Yingluck est la troisième des Shinawatra à avoir été destitué du poste de Premier ministre. Elle risque aujourd’hui 10 ans de prison.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Thaïlande ouvre la voie au mariage homosexuel

Thaïlande : un groupe de rock russe dissident menacé d’expulsion vers la Russie

Thaïlande : pluies torrentielles sur le sud du pays