Scandale du Mediator : vers un procès

Scandale du Mediator : vers un procès
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

En France, le procès du Mediator, ce médicament qui aurait tué plus 1300 patients ces dernières années, se profile enfin.

Scandale du #Mediator : les laboratoires #Servier renvoyés en correctionnelle https://t.co/P9ccCD8iLG

— Le Monde (@lemondefr) 5 septembre 2017

Après un faux départ en mai 2012 au tribunal de Nanterre, la justice vient finalement de renvoyer en correctionnelle vingt-cinq prévenus dont les laboratoires Servier, fabricant du médicament. Le groupe est accusé d’homicides involontaires “par violation délibérée” et “par négligence”. L’Agence nationale de sécurité du médicament fait aussi partie des prévenus : l’agence est accusée d’avoir tarder à réagir pour retirer le Mediator du marché en 2009.

Le Mediator était à l’origine un antidiabétique mais avait largement été détourné comme coupe-faim. Il est à l’origine de graves lésions des valves cardiaques. Face aux prévenus, plus de 4100 victimes seront représentées durant le procès. Un procès dont la date n’a pas encore été arrêtée.
Au total, près de 3400 demandes d’indemnisations civiles ont déjà été jugées recevables. Le scandale pourrait coûter près de 100 millions d’euros à Servier.

Mediator : Servier renvoyé en correctionnel, réaction de Me Verdier, avocat des victimes https://t.co/DyqDWFOqd3pic.twitter.com/nrReOZ11m9

— France 3 Centre-VdL (@F3Centre) 5 septembre 2017

Avec Agence

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Paris se débarrasse-t-elle de ses migrants en vue des JO ?

Disparition du petit Emile : les ossements de l’enfant ont été retrouvés

Après l’attentat à Moscou, la peur d’une résurgence du terrorisme dans les pays européens