Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Damas accuse Israël d'avoir bombardé un site militaire

Damas accuse Israël d'avoir bombardé un site militaire
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Syrie accuse Israël d’avoir bombardé un site militaire dans le nord-ouest du pays, un site suspecté par les puissances occidentales de fabriquer des armes chimiques. Selon Damas, c‘était un centre de recherche scientifique et un lieu de stockage de missiles anti-aérien.

Les roquettes tirées depuis l’espace aérien libanais près de Masyaf ont causé la mort de deux soldats syriens.

Cette attaque qui n’a pas été commentée par Israël intervient au lendemain d’un rapport de l’ONU, accusant l’armée syrienne d’avoir utilisé du gaz sarin, en avril dernier, contre sa population dans une ville rebelle. 83 personnes étaient mortes à Khan Cheikhoun. Damas s’est toujours défendu de ce massacre.