Enfants et adolescents réfugiés : le calvaire

Enfants et adolescents réfugiés : le calvaire
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un rapport de l'ONU dénonce les abus dont sont victimes le long de leur route vers l'Europe enfants et adolescents réfugiés.

PUBLICITÉ

Trois jeunes migrants sur quatre ont été victimes d’abus, d’exploitation ou de violence lors de leur périple vers l’Europe. C’est le chiffre alarmant que révèle un nouveau rapport de l’ONU sur la situation des droits de l’Homme des réfugiés en provenance d’Afrique. L’Unicef et l’Office International des Migrations ont interrogé 11.000 enfants pour arriver à ces conclusions. La Libye, notamment, est montrée du doigt, avec des situations sécuritaire et humanitaire déplorables.

Joy a 17 ans, elle raconte comment elle a été forcée à se prostituer à son arrivée en Italie : “La trafiquante m’a dit que j’allais l’aider comme coiffeuse. Mais quand je suis arrivée ici elle m’a emmenée dans la rue, m’a dit que je devrais mettre une culotte et un soutien-gorge et commencer à marcher le long de la route”.

En plus des abus sexuels et autres exploitations qu’ils peuvent subir tout au long de leur périple, les enfants et les adolescents qui arrivent en Europe débarquent souvent sans argent. Ils sont alors à la merci des trafiquants. Les jeunes d’Afrique sub-saharienne sont particulièrement vulnérables.

Abuse
Exploitation
Trafficking

A reality for too many refugee & migrant children https://t.co/Xck8hSJA0t#AChildIsAChild#ChildrenUprootedpic.twitter.com/dzQGOx59Cp

— UNICEF (@UNICEF) September 12, 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La situation dans le Donbass "s'aggrave", l'Allemagne livre "en urgence" un système Patriot

Comment Valeriia, une Ukrainienne de 17 ans, a échappé à un camp de rééducation russe

Disparition du petit Emile : les ossements de l’enfant ont été retrouvés