DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'AMA suspend le labo antidopage français

Vous lisez:

L'AMA suspend le labo antidopage français

L'AMA suspend le labo antidopage français
Taille du texte Aa Aa

Le laboratoire de Châtenay-Malabry a été suspendu par l’Agence mondiale antidopage (AMA) ce mardi. Un coup dur pour la France alors que Paris vient d‘être choisie pour organiser les Jeux olympiques 2024. L’institut de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) est le seul laboratoire de l’hexagone spécialisé dans le contrôle des athlètes.

À l’origine de cette décision de l’AMA : des échantillons ont été testés positifs alors qu’ils ne l‘étaient pas. La faute à une machine mal nettoyée après un test d’urine contenant une grosse dose d’anabolisants.

Cette banale erreur qui pourrait coûter cher à l’agence française de lutte contre le dopage (AFLD), liée au laboratoire. Elle devra faire analyser ses échantillons ailleurs, le temps qu’un comité indépendant statue sur le sort définitif de l’institut.


L’AMA redouble de vigilance depuis les Jeux olympiques de Sotchi en Russie, au cours desquels le laboratoire russe avait été la cible d’une tricherie d’Etat, selon les rapports commandés par l’AMA et plusieurs révélations.

Ces deux dernières années, 10 des 32 laboratoires accrédités par L’AMA ont été visés par une suspension.