PUBLICITÉ

Une attaque au couteau fait deux morts à Marseille

Une attaque au couteau fait deux morts à Marseille
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ministre français de l'Intérieur Gérard Collomb est resté prudent sur le caractère terroriste de l'attaque.

PUBLICITÉ

Un homme armé d’un couteau a attaqué des passants, tuant deux jeunes femmes, ce dimanche après-midi sur le parvis de la gare Saint-Charles, à Marseille. Il a ensuite été abattu par des militaires de l’opération Sentinelle.

Selon plusieurs témoins, le suspect – âgé de 25 à 30 ans et connu de la police pour des faits de délinquance – aurait crié “Allah Akbar”.

La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie de l’enquête, ouverte pour assassinats et tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique.

[#Marseille] #GareSaintCharles : la sous-direction antiterroriste de la PJ & la #DGSI saisies par le parquet antiterroriste de Paris.

— Police Nationale (@PoliceNationale) 1 octobre 2017

On nous a fait sortir et j’ai été étonné car la police est arrivé très rapidement, régulièrement et en masse“, raconte un témoin de la scène.

Lorsqu’il s’est rendu sur place, le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb a refusé de qualifier les faits “d’attaque terroriste”, évoquant le du comportement “étrange” de l’assaillant, qui s’est enfui avant de revenir sur ses pas pour commettre un autre crime. “Cet acte pourrait être de nature terroriste mais à cette heure, nous ne pouvons pas l’affirmer“, a déclaré Gérard Collomb.

Le trafic SNCF à la gare Saint-Charles a été interrompu. Il n’a pu reprendre qu’en début de soirée.

Une attaque odieuse. Un crime lâche et abject. Mes premières pensées vont aux familles des victimes de ce drame. pic.twitter.com/xJtLpdT8Ax

— Gérard Collomb (@gerardcollomb) 1 octobre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements

No Comment : 79e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe