DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

[Vidéo] Défection d'un soldat nord-coréen sous les balles

Vous lisez :

[Vidéo] Défection d'un soldat nord-coréen sous les balles

[Vidéo] Défection d'un soldat nord-coréen sous les balles
Taille du texte Aa Aa

La Corée du nord a violé l’armistice de 1953, c’est qu’a révélé le Commandement des Nations unies en Corée (UNC) en rendant publiques les images de vidéosurveillance de la fuite d’un déserteur nord-coréen. Le 13 novembre dernier, ce militaire a trouvé refuge en Corée du Sud.

Ces images montrent, dans un premier, sa voiture arriver dans la zone démilitarisée, la DMZ. Puis le militaire sort de son véhicule. Il est ensuite poursuivi par d’autres soldats nord-coréens qui lui tirent dessus. L’un d’entre eux franchit alors le ligne de démarcation militaire (LDM) avec le Sud, effectuant quelques pas avant d’hésiter et de s’en retourner au Nord.

C’est ce qu’explique le colonel Chad Carroll, porte-parole de l’UNC : “L’Armée populaire coréenne a violé l’accord d’armistice d’abord en tirant à travers, puis en passant temporairement la ligne de démarcation.”

Créée en 1953, après la signature de l’armistice de Panmunjeom, cette zone démilitarisée est une étroite bande de terre longue de 248 kilomètres et large de 4 kilomètres. Cet endroit est le seul où les deux armées se font face.

La vidéo montre enfin le déserteur nord-coréen, blessé, à terre, qui sera finalement secouru par deux soldats sud-coréens qui le récupéreront en rampant.

Après avoir été pris en charge par les autorités du Corée du Sud, le militaire nord-coréen a été hospitalisé Hospitalisé et a subi deux lourdes opérations. L‘équipe médicale qu a pris en charge le désormais ex-militaire du Nord, a réalisé qu’il était infesté par les parasites intestinaux, ce qui pourrait s’expliquer par un manque d’hygiène.

Aujourd’hui, le soldat de 24 ans, simplement identifié sous le surnom de “Oh” “se change les idées”, depuis qu’il a repris conscience, en regardant des films d’action et des séries, a indiqué mercredi un de ses médecins. Ces derniers ont également indiqué qu’il récupère bien et qui’il pourrait dès le weekend prochain sortir des soins intensifs.

Très peu de Nord-coréens ont franchit la JSA pour faire défection, en raison de la concentration des forces armées. Cette zone est devenue une attraction touristique majeure en Corée du Sud.

Avec Agences