DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cultiver la banane pour développer l'Afrique

Vous lisez :

Cultiver la banane pour développer l'Afrique

Cultiver la banane pour développer l'Afrique
Taille du texte Aa Aa

Avec sa belle couleur jaune et ses qualités gustatives, la banane n’est pas seulement un aliment de choix en Côte d’Ivoire, c’est aussi une véritable industrie. Dans les plantations ivoiriennes du Nieky, comme dans les autres en Afrique de l’Ouest, 80% de la production est destinée à l’exportation. En Côte d’Ivoire, le champion de la banane en Afrique, 50 000 personnes travaillent pour produire chaque année plus de 300 000 tonnes du précieux fruit. Un marché juteux qui emploie une main d’œuvre importante. Grâce à la banane, les Ivoiriens peuvent se nourrir, s’instruire, et se soigner.

Cette agriculture florissante, les bananiers la doivent aussi à l’Union européenne, à son marché et à ses subventions. Mais ce partenariat est mis à mal par une concurrence féroce, celle des producteurs d’Amérique latine, comme l’Équateur ou le Costa Rica.

Le développement agricole est l’un des principaux points au programme du sommet UE-Afrique d’Abidjan. Et les producteurs de bananes feront tout pour se tailler par du lion.