PUBLICITÉ

Alabama : défait, le candidat de Trump invoque Dieu

Doug Jones victorieux en Alabama
Doug Jones victorieux en Alabama
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Doug Jones a remporté l'élection sénatoriale en Alabama. Son concurrent républicain Roy Moore refuse de reconnaître sa défaite. Le conservateur estime le résultat serré et qu'il faut attendre "la fin du processus" et "un signe de Dieu".

PUBLICITÉ

Le démocrate Doug Jones a remporté l'élection sénatoriale de l’État de l’Alabama, arrivant devant le républicain Roy Moore qui de son côté refuse de concéder sa défaite.

Les accusations d'agressions sexuelles dont fait l'objet le candidat républicain expliquent pour une large part la victoire du démocrate dans cet état qui était depuis 1992 aux mains des conservateurs.

"J'ai toujours pensé qu'en Alabama, les gens ont plus en commun qu'ils ne sont divisés. Nous avons montré non seulement tout autour de l'Alabama, mais aussi à l'ensemble du pays la façon dont nous pouvons être unis."

Le dépouillement est terminé et les médias américains annoncent le basculement démocrate l'Alabama, mais Roy Moore estime pour que le vote est "serré" et il refuse de reconnaître la victoire de son rival.

"Nous devons attendre un signe de Dieu et laisser le processus aller à son terme. Je sais qu'il est tard, que nous avons hâte et qu'il est difficile d'attendre après 11 heures, mais les votes continuent d'être décomptés. Soyez bénis, que dieu vous garde sur votre trajet et merci pour être là ce soir. Ce n'est pas terminé, ça va prendre du temps.

Donald Trump a félicité avec d'un tweet Doug Jones pour son élection en précisant que les Républicains d'Alabama auraient bientôt l'occasion de s'exprimer à nouveau dans les urnes.

Le président américain avait maintenu jusqu'au bout son soutien à Roy Moore dont la candidature avait galvanisé le camp démocrate et repoussé une partie des républicains.

L'élection de Doug Jones a pour conséquence d'abaisser à une seule voix la majorité républicaine à la chambre haute du Congrès américain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour

La loi texane criminalisant l'entrée illégale sur le territoire de nouveau suspendue en cour d'appel