EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le Brexit pourrait être "exceptionnellement" décalé

Le Brexit pourrait être "exceptionnellement" décalé
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Theresa May a estimé que la date effective de sortie de l'Union européenne, fixée au 29 mars 2019, pourrait être "exceptionnellement" décalée, répondant ainsi aux députés qui redoutent une issue défavorable pour Londres dans ses négociations avec Bruxelles.

PUBLICITÉ

Le Brexit continue d'enflammer les débats au Parlement britannique. Ce mercredi, Theresa May a estimé que la date effective de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, fixée au 29 mars 2019, pourrait être "exceptionnellement" décalée, répondant ainsi aux députés qui redoutent une issue défavorable pour Londres dans ses négociations avec Bruxelles.

Face aux critiques, la Première ministre britannique a tenu à réaffirmer son autorité : "Il n'y a pas si longtemps, l'honorable Jeremy Corbyn disait qu'il serait Premier ministre à Noël. Eh bien, il a eu tort! C'est moi, et les conservateurs sont au gouvernement", a lancé Theresa May à son rival du parti travailliste.

Par ailleurs, la Commission européenne a répondu à Theresa May, qui souhaite que la période de transition post-Brexit dure deux ans maximum, soit jusqu’au 29 mars 2021. Une période jugée trop longue par le négociateur en chef de l'UE Michel Barnier, qui souhaite que cette transition s’achève à la fin de l'année 2020.

Partager cet articleDiscussion