Jérusalem : Trump menace l'ONU

Jérusalem : Trump menace l'ONU
Par Sandrine Delorme avec AFP, Reuters, APTN
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que l'Assemblée générale de l'ONU doit se prononcer sur la question de Jérusalem, le président américain tempête.

PUBLICITÉ

Après le Conseil de sécurité, c'est au tour de l'Assemblée générale de l'ONU de voter une résolution qui condamne la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël. Et la Maison blanche ne l'entend pas de cette oreille. Donald Trump s'est fait menaçant contre ceux qui adopteront le texte : 

"Ils prennent des centaines de millions de dollars et même des milliards de dollars et, ensuite, ils votent contre nous. Nous les surveillons. Laissez-les voter contre nous, nous économiserons beaucoup".

En début de semaine, le conseil de sécurité a approuvé la condamnation de la décision de Trump. Les Etats-Unis, isolés, ont dû faire usage de leur droit de veto de membre permanent pour empêcher la résolution de passer. L'ambassadrice américaine Nikki Haley avait vivement réagi déclarant que ce vote était "une insulte". Et sur Twitter, elle avait déclaré que les Etats-Unis prendraient les noms de ceux qui voteraient en faveur de la condamnation ce jeudi à l'ONU.

Les Etats-Unis ont reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël en annonçant, le 6 décembre dernier, le déménagement prochain de son ambassade de Tel Aviv dans la ville sainte. Une annonce qui a suscité la colère des Palestiniens, mais qui pour l'heure n'a pas déclenché l'Intifada souhaitée par le Hamas.

*L'Assemblée générale des Nations unies compte 193 membres. Le vote est prévu à partir de 16h00 CET ce jeudi. Aucun pays n'a de droit de veto sur les résolutions, et ces dernières ne sont pas contraignantes. *

L'enjeu du scrutin résidera dans le nombre d'Etats qui approuveront la résolution.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats-Unis bloquent une résolution de l'ONU sur Jérusalem

"Jérusalem-Est, capitale de l'Etat de Palestine"

Netanyahu à Paris et Bruxelles pour défendre le choix de Jérusalem comme capitale d'Israël