PUBLICITÉ

Crise institutionnelle en Moldavie

Crise institutionnelle en Moldavie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Cour constitutionnelle a suspendu temporairement les pouvoirs du président.

PUBLICITÉ

Igor Dodon, le président de Moldavie, refuse la décision de la Cour constitutionnelle

Un peu plus tôt, elle avait décidé de suspendre temporairement les pouvoirs du président, car ce dernier a **refusé **dernièrement **la nomination de plusieurs ministres. **

"Une fois encore, malheureusement, la Cour constitutionnelle a pris une décision politique au lieu de surveiller le président et les activités des autres institutions", a estimé Maxim Lebedinschi, un conseiller du président moldave.

Le président pro-russe a refusé fin décembre la nomination de sept ministres, proposée par son chef de gouvernement pro-européen.

" Le gouvernement doit fonctionner et nous voulons qu'il soit rapidement stable. Le blocage a été créé par les refus injustifiés du président", a déclaré de son côté Sergiu Sarbu du Parti démocrate.

**La Moldavie, une ex-république soviétique, est partagée entre partisans d'un rapprochement avec Moscou, et militants d'une intégration à l'Union européenne. **

Avec agences.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Transnistrie : la Moldavie convoque l'ambassadeur de Russie

Moldavie : les séparatistes de Transnistrie demandent la "protection" de Moscou

Dolph Lundgren, Lindsay Lohan, et d'autres célébrités américaines utilisées à leur insu pour une campagne de désinformation contre la présidente moldave