DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'horloge astronomique de Prague ne tourne plus

Vous lisez:

L'horloge astronomique de Prague ne tourne plus

L'horloge astronomique de Prague ne tourne plus
Taille du texte Aa Aa

C'est la troisième plus vieille horloge astronomique au monde et la plus ancienne encore en activité.

L'horloge de Prague se refait une beauté ou plutôt une cure de jouvence.

Pendant les six prochains mois, ce monument, l'un des symboles de la capitale tchèque, ne sonnera plus pour cause de restauration. Objectif : retrouver son mécanisme d'origine avec des poids et des poulies.

Tous les mécanismes modernes ajoutés après la Seconde Guerre mondiale seront enlevés. La chapelle de l'ancien Hôtel de ville sera également réparée dans les mois suivants. Les travaux de réparation de la galerie d'observation au sommet de l'ancienne tour de l'Hôtel de ville ont été récemment achevés.

Les travaux de près de 400 000 euros consistent à restaurer l'horloge astronomique et les sculptures des apôtres en bois, fabriquer une nouvelle roue de calendrier, repeindre l'astrolabe, et fixer les portes derrières lesquelles apparaissent les apôtres. L'horloge sera restaurée par l'entreprise Hainz, qui s'occupe de l'horloge depuis les années 1960.

Conçu bien avant la naissance de Nicolas Copernic, le principe de l'appareil repose sur l'hypothèse selon laquelle la Terre constituerait le centre de l'Univers. Un mécanisme complexe et étonnamment précis encore aujourd'hui.

Chaque heure, les figurines des douze apôtres défilent, dans deux petites fenêtres au-dessus d'un astrolabe sophistiqué montrant les mouvements des astres par rapport aux constellations du zodiaque.

Une roue sur le fond tourne une fois par an et indique le nom d'un saint différent pour chaque jour.

Conduit par le Squelette, symbole de la mort, qui tire d'une main la corde d'une clochette, le défilé des apôtres se termine au bout d'une minute par des cocoricos d'une figurine dorée représentant un coq agitant ses ailes.

L'horloge astronomique a été construite en 1410, remaniée en 1490 et de nouveau en 1552-1572. L'horloge est tombée en ruine au 18ème siècle et a subi une grande rénovation en 1797-91, et les apôtres tournants ont été ajoutés à cette période. Une autre réparation a eu lieu en 1865-1871, et le son du coq a été ajouté. D'autres réparations ont eu lieu en 1912.

L'horloge a été endommagée par un incendie en mai 1945, et les réparations ont duré jusqu'en 1948. Les figures des apôtres ont dû être remplacées par de nouvelles.

Remaniée et restaurée à maintes reprises au fil des siècles, l'horloge astronomique de Prague retrouvera sa place et sonnera de nouveau dans six mois. Elle sera en tout cas sera fin prête pour le 100ème anniversaire de la fondation du premier État tchécoslovaque, le 28 octobre prochain.