Investigations chez Lactalis

Investigations chez Lactalis
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Des enquêteurs ont investi ce mercredi matin le siège social de Lactalis à Laval et l'usine de Craon en Mayenne, d'où sont sortis les lots de lait contaminé à la salmonelle.

PUBLICITÉ

Des magistrats et 70 gendarmes ont été déployés sur le terrain dans e le cadre de l'enquête préliminaire ouverte à Paris le 22 décembre dernier pour « tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine" et "inexécution d'une procédure de retrait ou de rappel d'un produit" préjudiciable à la santé.

Trente-sept bébés ont été atteints de salmonellose en France après avoir consommé un produit d'alimentation infantile Lactalis infecté. Lactalis s'est vu reprocher d'avoir manqué de transparence et tardé à réagir après la détection de salmonelle dans son usine de Craon, lors d'autocontrôles réalisés en août et novembre.

Cette contamination, qui concernait seulement l'environnement du site et non les produits, n'a été révélée au public que début décembre. C'est ensuite le rappel des lots de lait infantile en trois étapes en décembre qui a semé la zizanie.

Le retrait s'est par ailleurs révélé incomplet, certains distributeurs ayant continué à vendre des produits potentiellement contaminés pendant plusieurs semaines.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Lactalis : la polémique continue

Le P-DG de Lactalis, visé par un scandale de salmonellose, s'exprime enfin

Un nouveau scandale Lactalis ?