PUBLICITÉ

Gym américaine : des têtes tombent

Gym américaine : des têtes tombent
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face au scandale sexuel, la fédération américaine de gymnastique écarte trois de ses dirigeants

PUBLICITÉ

Le procès de l'ostéopathe Larry Nassar éclabousse la fédération américaine de gymnastique qui annonce la démission de trois de ses dirigeants.

Devant l'ampleur des accusations, le président du conseil d'administration, son adjoint et la trésorière de la fédération sont écartés.

La vedette des Jeux olympiques de Rio Simone Biles figure parmi plus d'une centaine de jeunes femmes qui ont dénoncé les agressions de Larry Nassar et accusent la fédération américaine de gymnastique d'avoir fermé les yeux.

Krista Wakeman est une des anciennes gymnastes qui s'est constituée partie civile. "J'étais envahie par un sentiment de culpabilité" a-t-elle déclarée au procès. "J'avais tout juste 16 ans et j'aurais dû empêcher ce monstre de s'attaquer à d'autres filles : je savais ce qu'il m'avait fait."

Emma Ann Miller a aujourd'hui seize ans, elle accuse Larry Nassar de l'avoir agressée durant des rendez-vous à la clinique du sport du Michigan.

"J'ai été moi aussi agressé sexuellement par Larry Nassar" a-t-elle déclarée plusieurs fois lors de différents rendez-vous. Mon dernier "traitement" remonte à août 2016. La clinique l'a licencié une semaine plus tard. Je suis peut être le dernier enfant qu'il ait agressé."

Larry Nassar avait intégré la fédération américaine de gymnastique en 1986, il y a travaillé jusqu'en 2015.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : évacuations dans la région de Kharkiv où les combats s'intensifient

Benjamin Netanyahu réagit à la menace américaine de suspendre des livraisons d’armes

Des troupes russes et américaines stationnées sur une même base militaire au Niger