PUBLICITÉ

EHPAD : "Vous rentrez chez vous en larmes"

EHPAD : "Vous rentrez chez vous en larmes"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les accompagnants des personnes âgées étaient en grève pour demander plus de moyens.

PUBLICITÉ

Ils se disent "à bout de forces". En France, les accompagnants des personnes âgées, étaient en grève ce mardi pour demander plus de moyens dans les établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Le mouvement, initié par une intersyndicale, s'est révélé aussi ample qu’inédit : le taux de mobilisation a atteint 31,8 %, le taux de participation était de 10,3 %.

Le mot d'ordre des manifestants : s'occuper "dignement" de nos aînés.

"C'est un métier humanitaire avant tout. Il faut qu'on soit à l'écoute. Il y en a qui n'ont pas d'enfant, on est leurs enfants. On n'a pas le temps... Vous rentrez chez vous en larmes car vous avez l'impression que vous avez loupé votre journée... Pour un salaire moindre !" se lamente Nacera Boudriche, syndiquée à la CFDT.

Critiquée à gauche comme à droite à l'Assemblée, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a assuré que 100 millions d'euros supplémentaires avaient été prévus dans le budget 2018.

La ministre a par ailleurs reconnu que les besoins en personnel avaient augmenté "sans que les financements ne suivent forcément".

Les grévistes doivent se retrouver ce mercredi soir pour décider de la suite du mouvement.

400 000 personnes y travaillent dans les quelque 7 200 Ehpad en France. Près de 600 000 personnes y vivent.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Retraités et Ehpads battent le pavé

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

France : les agriculteurs en colère bloquent les axes routiers autour de la capitale française